twitter.png   youtube.png   facebook.png

Qu'est-ce la consolidation de la paix ?

L’expression "consolidation de la paix" a commencé à avoir un usage répandu à compter de 1992, lorsque Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire général des Nations Unies à l'époque, annonçait son Agenda pour la paix. La définition des Nations Unies était réservée au départ pour décrire les activités qui ont lieu une fois qu’un conflit violent commence à s’apaiser ou qu’il prend fin, c’est-à-dire une fois qu’étaient conclues les négociations et opérations de maintien de la paix. Les activités en question étaient liées au renforcement des capacités, à la réconciliation, et à la transformation sociétale. Or, la consolidation de la paix a fini par être comprise et utilisée depuis comme un concept générique reflétant une approche plus exhaustive et de longue haleine à l’égard de la paix et de la sécurité, et englobe désormais toute une gamme d’activités, notamment l’alerte rapide, la prévention des conflits, les opérations de maintien de la paix civiles et militaires, les interventions militaires, l’aide humanitaire, les accords de cessez-le-feu, l’établissement de zones de paix, la réconciliation, la reconstruction, le renforcement des institutions, et la transformation politique aussi bien que socio-économique.

Pour Paix durable, la consolidation de la paix sert à identifier et à appuyer des relations, des modes de gérance, des structures et des systèmes, et fournit les capacités et ressources nécessaires pour renforcer et consolider les perspectives de paix internes en vue d’éviter le recours à une intensification, voire une recrudescence de la violence. La consolidation de la paix cherche également à atténuer les sources de tension qui multiplient la probabilité ou l’intensité des conflits armés violents. Ainsi, cette expression se rapporte à toute une gamme d’approches et de processus de transformation – pour des contextes précis ou à un niveau systémique élargi – qui identifient et interpellent les causes profondes aussi bien que les effets des conflits violents.